Pierre BOTTERO
Trilogie : L’autre

Editeur Rageot - Genre : Fantasy Jeunesse – emprunt médiathèque – Mars 2010

Deux héros adolescents, Natan et Shaé, découvrent leur héritage, à la fois fascinant et dangereux, et le poids de leurs responsabilités. S’ils parviennent à s’unir et à maîtriser leurs qualités surnaturelles, ils constitueront le meilleur rempart des Sept Familles de l’humanité face à l’Autre, force, cœur et âme du Mal.

Bottero___L_autre_T1Tome 1 – Le souffle de la hyène 

juin 2006 – 309 pages - 6/5

Quatrième de couverture: " - Ne me touche pas... La voix, cassée, était à peine humaine et les yeux qui se fixèrent sur Natan ceux d'un fauve. - Ne me touche... surtout pas ! La main de Natan retomba sans force. Il eut le temps de voir un rayon de lune accrocher une larme sur la joue de Shaé. Il s'évanouit. "

.

Bottero___L_autre_T2

Tome 2 : Le maître des tempêtes

avril 2007 – 380 pages – 4/5

4ème de couverture : Paris était désert. La visibilité était nulle, le froid intense, la couche de neige si épaisse que poteaux et panneaux avaient commencé à ployer. Pourtant, Shaé pistait. Elle pistait, guidée par l'odeur de Natan et par un instinct qui hurlait en elle. Il était en danger...

.

Bottero___L_autre_T3Tome 3 – La huitième porte

octobre 2007 – 403 pages – 5/5


4ème de couverture : " Elio prit une profonde inspiration. Rafi, c'est quoi un Helbrume? -Une créature maléfique. - Tu ne veux pas en parler ? - Si, mais pour l'instant je conduis et je réfléchis à la façon de nous sortir de là. Ils ont retrouvé ta trace trop tôt. - Qui ça, ils ?

.

Mon avis : Que dire d’une telle trilogie ?!....

Je n’avais jamais entendu parlé de Bottero avant mon arrivée sur le forum Livr@ddict !
Et puis, j’y suis arrivée à peu près aux alentour de sa mort le 8 novembre 2009, d’un accident de moto à l’âge de 45 ans...

Beaucoup de fans de cet auteur que ce soit sur ce forum ou sur la toile. Je n’ai quasi jamais entendu une seule critique négative sur lui.

Il me fallait absolument en lire un.
Boterro est un auteur pour la jeunesse du genre principalement héroic-fantasy. Pas trop mon truc à priori, c’est pourquoi j’avais tout de même une petite appréhension avant de l’aborder.

Me promenant toujours dans tous les rayons de la médiathèque à la recherche d’un livre qui me saute dans les mains, je suis tombée sur le premier tome de l’Autre. A priori pas la plus connue de l’auteur en tout cas, pas celle que les fans déclinent à toutes les sauces, je cite les mondes d’Ewilan ou la quête d’Ewilan (les deux trilogies les plus citées). Mais il se trouve qu’à ce moment là, à la médiathèque ils n’avaient pas autre chose…. Après une longue hésitation… je me suis dis que ça ne me coûtait rien d’essayer, quitte à arrêter après le premier tome si vraiment ça ne me plaisait pas !

Houlà !!!!..... je crois que je suis tombée sur LA bonne série, la série faite pour moi !........

Ici,  je ne dirais pas que c’est du fantasy dans un monde totalement imaginaire auquel j’ai habituellement du mal à adhérer, trop rationnelle que je suis, mais plutôt du fantastique. L’histoire se déroule en effet, dans un monde réel, ou tout du moins ressemblant au nôtre. Une fois rentré dans le contexte et dans l’histoire, le coté irrationnelle prend des tournures de rationnelles. Tout reste très cohérent ce qui m’a permis d’énormément apprécier cette trilogie.

Après avoir fermé le premier tome, je me suis précipitée à la médiathèque chercher les suivants, que j’ai lu d’une traite !........

J’avais commencé à faire un résumé de chaque tome… et puis finalement j’ai choisi de ne mettre que le 4ème de couverture, sans rien dévoiler d’autre… impossible de faire un résumé sans trop en dire ce qui enlèverait tout le charme d’une telle lecture… déjà que ça se lit très, trop vite, inutile d’en rajouter ! Faites comme moi, allez y les yeux fermés, je ne savais pas du tout dans quoi je m’embarquais en ouvrant la première page ! Vous serez peut être aussi surpris que moi !

Je suis sortie du premier avec un gros coup de cœur, vraiment ! L’écriture de Bottero nous entraîne dans son monde d’une façon incroyable, beaucoup de poésie, un style direct pas de fioriture. Tout va très vite, très bien rythmé, on va d’aventure en aventure, on fait la connaissance des deux héros par petite dose, pas trop à la fois, mais juste assez pour qu’on comprenne bien les choses et donner envie d’en savoir plus. Des chapitres très courts qui s’enchaînent les uns à la file des autres, « allé, encore un petit dernier, encore un petit dernier » vous ne vous êtes jamais dit ça sur certains livres… et au final, vous avancez dans votre livre bien plus vite que ce que vous vous rendez compte réellement !..... 6/5

Le deuxième tome… légèrement en dessous pour moi… on retrouve nos deux héros, ils se cherchent… Malgré les aventures et les pièges qu’ils continuent de défier tout au long du tome, la trame de fond est en gros l’histoire de deux adolescents dans le passage de l’age adulte… c’est bien, c’est gentil comme histoire, mais un peu longuet et bien moins rythmé que le premier ! On apprend toutefois de nouvelles choses sur nos deux héros... 4/5

Et enfin, le troisième… changement de décor si je puis dire ! Je ne veux pas en dire plus pour ne pas enlever l’effet de surprise, mais même si au départ j’ai été déstabilisée par ce changement, je m’y suis fait très vite et ai ensuite beaucoup apprécié. Beaucoup d’humour ressort de ce tome j’ai trouvé par le coté maturité et enfantin…. Mais je n’en dis pas plus !....... Encore une fois, j’ai lu ce tome très rapidement, 2 jours, trop rapidement… Beaucoup d’action (plus que dans le tome 2 donc), beaucoup de retournements de situation,  moins de combats peut être que dans le 1, ce que j’ai bien apprécié également, car j’ai un peu de mal à suivre des longues pages de combats !..... J’avoue qu’une fois que j’ai fermé la dernière page, je suis restée avec mon livre dans les mains, le regard dans le vague ou plutôt fixant la Pratum Vorax, me voyant déambuler dans les couloirs de la Maison de l’Ailleurs à essayer d’ouvrir des portes……….
C’était une sensation bizarre ! Et j’ai ressenti comme un grand vide quand il m’a fallu sortir de là pour poser mon livre et éteindre la lumière pour dormir !......... Et je me suis dis que je l'ai lu beaucoup trop vite ! j'aurais du prendre mon temps pour le déguster !...... 5/5

Inutile donc de vous dire, que ce premier essai est un coup de maître pour moi ! Une totale réussite ! Et je ne manquerais pas de continuer à découvrir l’auteur. Peut être pas ses trilogies trop fantasy…. Quoique !.... un jour peut etre !..... mais il a également fait d’autres livres jeunesse en un tome qui ont l’ai tout à fait intéressants !........

Extraits :
« Il t’appartient de maîtriser ton pouvoir plutôt que de te laisser dominer par lui »

« Tu sais, Shaé, ce n’est pas en niant son existence que tu la feras disparaître. Je crois que parler donne de la force à celui qui manie les mots. Je le crois vraiment. »

« - Attends ? J’avais six ans la dernière fois qu’on me les a dits, Nat. Six ans. Trois mots ont disparu dans un accident de voiture et un gouffre s’est creusé en moi. Terrifiant de solitude. Trois mots auraient suffi à le combler, mais personne ne les a plus jamais prononcés et la Chose s’est installée. Tu sais quoi Nat ?
Elle poursuivit sans attendre :
- Quand j’aurai un enfant, je les lui dirai tous les jours, ces trois mot ! je les lui chanterai, je les lui réciterai comme un poème infini, une antidote contre les tourments de la vie, une déclaration du bonheur. Je me lèverai la nuit pour les lui murmurer, bercer son sommeil et chasser ses cauchemars.  Et quand il sera loin, Nat, quand il sera loin, je les lancerai vers le ciel pour que le vent les lui apporte. Parce que, sans ces trois mots, nous ne sommes rien. »

Autres titres de Bottero :

Il est semblerait il préférable de lire les trilogies suivantes dans l’ordre. Elles sont en effet toutes plus ou moins liées. Dans la dernière trilogie L’Autre, certains ont retrouvé des références voire des explications avec les autres trilogies. Cela ne m’a pas déranger pour finir et comprendre mon livre, mais je n’ai pas cerné certaines nuances que d’autres ont pu saisir !..... c’est peut être dommage !

La quète d’Ewilan :
En pénétrant accidentellement dans l’univers de Gwendalavir, Camille découvre qu’elle est l’élue sur laquelle repose la survie de tout un peuple. Après avoir appris à maîtriser le Don du dessin et terrassé de nombreux ennemis, Camille devient Ewilan... Sa quête lui permet de faire la lumière sur son identité, ses responsabilités, ses aspirations et sa place dans le monde.
- d’un monde à l’autre,
- Les frontières de glace
- L’ile du destin

Les Mondes d’Ewilan : (la suite du précédent)
À peine sa quête achevée en Gwendalavir, Ewilan est séquestrée sur Terre et privée de son Don. Affaiblie par la captivité mais dévorée par la soif de vengeance et de justice, elle se découvre de nouvelles ressources et des alliés inattendus. Bientôt, sa fuite l’entraîne vers des contrées inconnues...
- La Foret des captifs,
- L’œil d’Otolep
- Les tentacules du mal

Le pacte des Marchombres :
Pierre Bottero nous invite à pénétrer dans les arcanes d’une guilde aux pouvoirs extraordinaires, et à suivre de très près la formation et le destin d’Ellana Caldin, héroïne prodigieuse par sa psychologie, ses exploits physiques et son insatiable goût de la liberté… Une œuvre au souffle puissant, où le lecteur découvrira des pans insoupçonnés de l’histoire de l’Empire de Gwendalavir avant l’arrivée d’Ewilan.

- Ellana
- Ellana l’envol
- Ellana la prophétie

L’autre :
- Le souffle de la hyène
- Le maitre des tempêtes
- La huitième porte

Autres œuvres

• Les Ames croisées
• Le Voleur de chouchous
• Tour B2, mon amour
• Un cheval en Irlande
• Zouck
• Fils de sorcières
• Le Garçon qui voulait courir vite
• Mon cheval, mon destin
• Amies à vie
• Météorite
• Princesse en danger

Je viens de prendre à la médiathèque : Mon cheval, Mon destin !

BotteroPierre Bottero est né en 1964. Il habitait en Provence avec sa femme et ses deux filles et, pendant longtemps, il a exercé le métier d'instituteur. Grand amateur de littérature fantastique, convaincu du pouvoir de l'Imagination et des Mots, il a toujours rêvé d'univers différents, de dragons et de magie. " Enfant, je rêvais d'étourdissantes aventures fourmillantes de dangers mais je n'arrivais pas à trouver la porte d'entrée vers un monde parallèle ! J'ai fini par me convaincre qu'elle n'existait pas. J'ai grandi, vieilli, et je me suis contenté d'un monde classique... jusqu'au jour où j'ai commencé à écrire des romans. Un parfum d'aventure s'est alors glissé dans ma vie. De drôles de couleurs, d'étonnantes créatures, des villes étranges... J'avais trouvé la porte. ".

Pierre Bottero est décédé Le Dimanche 8 Novembre 2009 d'un accident de moto, laissant derrière lui sa femme et ses deux filles.

Et comme Bottero est un auteur incontesté de Fantasy, cette trilogie rentre dans mon cadre du challenge Fatasy pour les nul !  (1/2)

Fantasypourlesnuls