Larsson_millenium_3_Stieg LARSSON
Millénium III

La reine dans le palais des courants d’air


Acte Sud – 27 novembre 2007 – Policier suédois
711 pages – Emprunt – 4/5


4ème de couverture
: Que les lecteurs des deux premiers tomes de la trilogie Millénium ne lisent pas les lignes qui suivent s'ils préfèrent découvrir par eux-mêmes ce troisième volume d'une série rapidement devenue culte.

Le lecteur du deuxième tome l'espérait, son rêve est exaucé : Lisbeth n'est pas morte. Ce n'est cependant pas une raison pour crier victoire : Lisbeth, très mal en point, va rester coincée des semaines à l'hôpital, dans l'incapacité physique de bouger et d'agir. Coincée, elle l'est d'autant plus que pèsent sur elle diverses accusations qui la font placer en isolement par la police. Un ennui de taille : son père, qui la hait et qu'elle a frappé à coups de hache, se trouve dans le même hôpital, un peu en meilleur état qu'elle...

Il n'existe, par ailleurs, aucune raison pour que cessent les activités souterraines de quelques renégats de la Säpo, la police de sûreté. Pour rester cachés, ces gens de l'ombre auront sans doute intérêt à éliminer ceux qui les gênent ou qui savent.

Côté forces du bien, on peut compter sur Mikael Blomkvist, qui, d'une part, aime beaucoup Lisbeth mais ne peut pas la rencontrer, et, d'autre part, commence à concocter un beau scoop sur des secrets d'Etat qui pourraient, par la même occasion, blanchir à jamais Lisbeth. Mikael peut certainement compter sur l'aide d'Armanskij, reste à savoir s'il peut encore faire confiance à Erika Berger, passée maintenant rédactrice en chef d'une publication concurrente.

Mon avis sur Millénium I --> ICI
Mon avis sur Millénium II --> LA

Mon avis sur le tome 3 : Alors que le tome 2 se termine en nous laissant en haleine quant à la suite, nous sommes heureux de retrouver dans ce 3ème opus Lisbeth quelques minutes après la fin du 2ème volet en situation bien difficile mais qui se dévoile un peu plus tout au long de cet opus et qui acquière une certaine maturité, Mikael Blomkvist, plus « super Blomkvist » que jamais ! Armanskij mais également toute l’équipe du journal millénium, ainsi que toute l’équipe des enquêteurs présents dans le 2ème opus et bien plus encore !...

Alors que ce 3ème opus est une pure suite du 2, nous pourrions penser que nous serions de suite dans l’ambiance, immédiatement plongés dans l’histoire, et bien non ! Larsson, toujours égal à lui-même et comme dans ses deux précédents volumes, nous livre 200 premières pages d’explications assez longues et laborieuses. En effet, c’est une suite, certes, mais encore différentes des deux autres ! Le premier tournait autour du thème du journalisme d’investigation, le deuxième était un pur thriller haletant et prenant, et ce 3ème est tourné vers l’espionnage et le contre espionnage ! Un thème qu’il faut donc aborder avec de nombreuses explications pour pouvoir y rentrer pleinement dedans ! J’ai trouvé un peu lourd par moment, mais certes nécessaire pour comprendre la suite !... Les différentes sections de la police secrète, la Sapo etc….. alors puisqu’il faut en passer par là ! on est habitué maintenant et on arrive à prendre son mal en patience ! On sait que l’action finira bien par arriver !

Mais autant le 2ème opus était des plus haletants, on tournait les pages avec fureur et délectation, envie d’en savoir toujours plus, celui-ci, je l’ai trouvé beaucoup moins rythmé. Déjà par le sujet de l’espionnage qui n’est, je dois bien l’avouer pas trop mon truc. Et puis parce que nous connaissons déjà les noeuds de l’intrigue et le but de ce 3ème opus, est de les mettre à jour !
[Ça part dans tous les sens ! Tout le monde se mets en branle pour dénouer les nœuds de l’affaire Zalachenko, chacun de son côté, l’équipe de Bromkvist, l’équipe d’Armanjki à Milton sécurity, l’équipe des enquêteurs de police, mais aussi l’équipe de la sapo arrive et veulent aussi savoir ce qu’il en ait, avec en particulier Rosa Figuerola…. Holger Palmgren, l’ancien tuteur de Lisbeth nous en apprend un peu plus, Annika Giannini, la sœur de Mikael qui se trouver être l’avocate de Lisbeth. Chaque équipe amenant des petits indices par petits bouts pour notre propre compréhension.]

Mais moins rythmé également par beaucoup de longueurs, de passages totalement inutiles, comme par exemple, le passage d’Erika Berger avec le « stylo pourri »… aucun rapport avec la choucroute, ça ne fait absolument pas avancer l’histoire, je dirais même que toute l’histoire d’Erika à SMP est totalement inutile et n’apporte pas grand-chose si ce n’est des longueurs et des pages à tourner, même si cela était très intéressant néanmoins mais bon, je pense qu’on aurait pu s’en passer !…

Également beaucoup de répétitions, comme je l’avais ressenti dans le premier tome !

D’autre part, tant dans le tome 2,  J’ai réussi à suivre les personnages sans problème malgré le nombre multiple qu’on pouvait trouver, autant dans celui-ci, j’avoue avoir eu un peu de mal ! beaucoup de noms suédois à dormir dehors apparaissent et cela devient un peu compliqué à suivre, des noms qui se ressemblent ! Déjà que tout ce qui tourne autour de l’espionnage n’est pas simple, si en plus il y a des noms compliqués……. et je ne parle même pas des noms des villes ou des rues, que j’ai laissé tomber à essayer de suivre !

Mais malgré tout cela, ça vaut quand même le coup de s’accrocher pour arriver enfin au procès qui est quand même le clou du livre et très bien fait à mon goût !

Je voudrais juste ajouter qu’à la fin de ce tome 3 on reste encore avec des interrogations ! On nous parle par ci par là de la sœur jumelle de Lisbeth, mais finalement on ferme la dernière page et on n’en sait pas plus sur elle… on se demande presque qu’est ce qu’elle vient faire là ? On comprend bien alors que Larsson avait bien prévu une suite et que peut être on en aurait su un peu plus dans ses prochains tomes… dommage ! J’aurais bien aimé en savoir plus sur cette sœur !...... et autres petits détails laissés en suspens par ci par là !.....

Pour résumer tout cela, je vais quand même dire que je suis contente d’avoir lu cette trilogie, même si elle n’a pas été un coup de cœur pour moi, même s’il y avait des longueurs, des répétitions, des lourdeurs qui ont parfois rendu ma lecture laborieuse, même si je ne suis pas mécontente de l’avoir terminée ! elle vaut quand même le coup d’être lue,  Larsson a un style tout à fait abordable, ses explications certes longues mais claires et sont faite pour nous éclairer et nous permet de suivre le fil sans peine.Il faut quand même s’accrocher pour arriver à bout, même si à la fin on a un petit manque !

Si je devais les classer : Mon préféré reste le deuxième opus,
puis le 3 puis le 1.
Le premier peut se lire indépendamment des suivants. il a une fin. par contre il est indispensable pour lire les deux suivants qui eux ne font qu'un et à mon avis doivent être lus de façon assez rapprochée.
Voilà ! à vous de voir si vous avez envie de vous y lancer !!!! (pour ceux qui ne l'ont pas encore fait bien sur !) ^^

.