Anna Gavalda Gavalda___35_kg_d_espoir
35 kg d’espoir

Editeur : Bayard Jeunesse
Date de sortie : 2002
Genre littéraire : Jeunesse - Drame
Nombre de pages :
Note : 6/5 et 5/5

à partir de 11 ans

4ème de couverture : Grégoire est en sixième et déteste l'école. Il préfère bricoler avec son grand-père. A treize ans, il sait percer, scier ou démonter le moteur d'une tondeuse en panne. Il a déjà inventé une machine à éplucher les bananes et des chaussures à talon déplaçable pour marcher en montagne... Mais, il est temps, peut-être, que Grégoire accepte de grandir !

Mon avis : Lu une première fois il y a tout juste un an, en mars dernier, je l’avais dévoré et avait été saisi par un coup de cœur… mais lu beaucoup trop vite, j’ai voulu le reprendre plus lentement, pour mieux l’apprécier et le savourer !..... Bon, la surprise en moins, il m’a forcément moins plus que la première fois, mais il n’en reste pas moins un excellent livre pour les jeunes et les moins jeunes.

Du coup, Minimoie a choisi ce livre pour sa fiche de lecture des vacances de février. On attend maintenant avec impatience qu'elle passe devant toute la classe pour la présenter et de connaitre sa note !!! ^^

En voici donc son résumé à elle et son avis !....

Résumé de minimoie : C’est l’histoire d’un garçon qui s’appelle Grégoire, il est en 6ème, il n’aime pas l’école, si bien qu’en 6ème il a déjà redoublé deux fois. Il préfère aller bricoler dans le cagibi de son grand père : Grand léon. Ses parents se disputent out le temps et Grégoire croit que c’est à cause de lui. Un jour, il a été renvoyé de son collège, il est envoyé en pension où il fait enfin quelque chose qui lui plait.

Avis de minimoie : au début je n’ai pas aimé ce livre parce que je ne comprenais pas, parce que ça changeait tout le temps de sujet directement. Mais à la fin, j’ai bien aimé car j’ai tout compris.

C’est rigolo et triste à la fois. C’était rigolo parce que des fois il disait des trucs marrants et c’était triste parce que ses parents se disputaient et aussi parce grand Léon est malade et va mourir.
C’est un livre facile et agréable à lire parce que les lignes sont espacées.

Bon, après discussion « passionnée » avec elle, oui, parce que c’est dur de lui faire sortir les mots, alors il faut faire preuve de beaucoup de stratégie pour arriver à lui faire dire les choses, à les lui faire voir, sans trop en dire non plus à sa place ! t donc après discussion, je me suis rendu compte, qu’elle n’a pas vraiment tout saisi !

Car derrière cette petite histoire enfantine, de grands thèmes y sont abordés comme par exemple l’échec scolaire (elle a trouvé bête le fait qu’il redouble alors qu’il n’aime pas l’école, elle elle n’aime pas l’école non plus et fait tout pour réussir pour ne pas avoir à tout recommencer l’année suivante, et plus vite en finir ! c’est d’une logique infaillible !!!!....).
Mais aussi la relation forte entre un enfant et son grand père (relation qui semble être passée inaperçue aux yeux de minimoie !)
Et la mésentente entre les parents qui est souvent prise pour les enfants comme étant de leur faute…

Et puis, il y a une petite part de fantastique dans cette histoire… minimoie n’a pas trop su si c’était du lard ou du cochon ! et la fin… que l’on peut interpréter de deux manières… Optimiste comme elle est, elle a préféré voire une belle fin ! ^^

Un livre à lire, une heure à tout casser, voire à relire ! ^^

Beaucoup de sensibilité, et de fraîcheur, propre à Anna Gavalda faisant de ses personnages des êtres simples à qui on s’attache comme d’habitude !

Téléfilm diffusé sur France en septembre 2010, avec Gérard Rinaldi dans le rôle de grand Léon, Adrien Hurdubae dans le rôle de Grégoire. Réalisé par Olivier Langlois

Au théâtre : Artistes : Carl Hallak Metteur en scène : Alix Crambert Théâtre Essaion , 75004 Paris

.