Carrisi___Le_chuchoteurDonato CARRISI
Le chuchoteur

Editeur : Calman-Lévy
Date de sortie : 2009
Genre littéraire : Thriller
Nombre de pages : 433
Note : 5/5

4ème de couverture : Cinq petites filles ont disparu. Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.
Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d’agents spéciaux ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d’un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d’appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure…
Un époustouflant thriller littéraire, inspiré de faits réels.

Cet ouvrage a reçu le prix SNCF du polar européen 2011

Né en 1973, Donato Carrisi est l’auteur d’une thèse sur Luigi Chiatti, le « monstre de Foligno », un tueur en série italien. Juriste de formation, spécialisé en criminologie et sciences du comportement, il délaisse la pratique du droit en 1999 pour se tourner vers l’écriture de scénarios. Le Chuchoteur, son premier roman, vendu à plus de 200 000 exemplaires en Italie, est en cours de traduction dans douze pays et a déjà remporté quatre prix littéraires.

Mon avis : Un thriller comme je les aime !

On va de surprise en surprise au fur et à mesure qu’on passe les chapitres. Toute l’ambiance de Dexter (ce cher Dexter) y est clairement retranscris ici puisque qu’on a affaire un serial Killer qui a enlevé 5 fillettes dont les bras gauches ont été découverts dans une fosse. Les corps réapparaissent au fur et à mesure, faisant jour à chaque fois à des crimes encore plus atroces, et le véritable coupable reste introuvable…

L’équipe des enquêteurs de la criminologie dépeignent un à un les caractéristiques des différents serial killer que l’on peu rencontrer. Klaus Boris, Stern, Sarah Rosa et le chef Roche sont les principales charnières de cette équipe qui est complétée par Goran Gavila un professeur en criminologie, intégré comme spécialiste « civil » qui ne fonctionne qu’à l’intuition et Mila Vasquez, une experte dans le domaine des disparitions et des enlèvements.

Chaque personnage est doté de secrets les plus intimes qui sont dévoilés à dose homéopathique au fur et à mesure que les découvertes des crimes se font, donnant beaucoup de profondeur à ces dits personnages qui deviennent chacun à leur manière attachants.

Un revirement à chaque chapitre, une nouvelle découverte de telle façon que plus moyen de poser le livre, on a envie d’en savoir toujours plus.L’auteur nous manipule du début à la fin et impossible de deviner cette fin !

Très bien écrit, la structure de la narration est déroutante, des crimes à l’intérieur de crimes, les histoires s’embriquent….. Même si la lecture peut être difficile pour certains lecteurs car notamment les crimes touchent les enfants, l’attaque se fait au niveau psychologique, car aucune scène gore n’y est décrite tout est dans l’imagination, et je vous jure qu’elle y va bon train au fil des pages !.... Et dire que tout cela est tiré de faits réels !!.... brrrrr ! ça fait encore plus froid dans le dos !!!!....

Parfait ! 5/5 bien mérité et un coup de cœur !

Pour les amateurs du genre, qui ne l’ont pas encore lu… précipitez vous pour vous le procurer !

Un grand merci à Laure  pour m’avoir permis de découvrir cet auteur dont de nombreux blogs déjà dans la blog littéraire en ont fait l’éloge !

C’est le premier livre de l’auteur ? Je surveille avec impatience son deuxième titre !!!!!