Claudel___Parle_moi_d_amourPhilippe Claudel
Parle moi d’amour

Editeur : Le livre de poche
Date de sortie : 2008
Genre littéraire : pièce de théatre
Nombre de pages : 120
Note : 3.5/5

4ème de couverture :

FEMME : Les enfants ! Comme si tu les connaissais ! Tu t’en es préoccupé de tes enfants ?
HOMME : J’ai toujours eu leurs photos sur mon bureau !
FEMME : Et c’est en les regardant en photo que tu les as élevés peut-être ? C’est toi qui les as torchés ? Tu t’es réveillé la nuit lorsqu’ils étaient malades ? Tu les as consolés quand ils pleuraient ? Tu les as emmenés au zoo, au cirque, au jardin d’enfants, au Luxembourg pousser des bateaux, faire du poney ?
HOMME : Chaque année je faisais le père Noël !
FEMME : Tu l'as fait deux fois ! Et en plus tellement mal qu'ils t'ont reconnu tout de suite ! Et les anniversaires ? Tu étais là pour les anniversaires avec les copines et copains qui dévastaient systématiquement l'appartement, se gavaient de bonbons et vomissaient ensuite leurs chamallows dans tous les coins ? C'est toi qui t'es fait engueuler par les instituteurs, les professeurs, les principaux, les proviseurs ?

Présentation de l'éditeur

Parle-moi d'amour, comédie sur le couple et les travers de notre société, sera jouée à partir d'octobre 2008 par Michel Leeb et Caroline Silhol à la Comédie des Champs-Élysées, à Paris, dans une mise en scène de Michel Fagadau. C'est la première pièce de Philippe Claudel, auteur des Âmes grises, de La petite fille de Monsieur Linh, du Rapport de Brodeck, romans couronnés de nombreux prix, traduits dans une trentaine de langues, et réalisateur d' Il y a longtemps que je t'aime avec Kristin Scott Thomas et Elsa Zylberstein, film qui connaît depuis sa sortie (mars 2008), en France et à l'étranger, un succès considérable.

Mon avis :

Pourquoi ce livre ?

Dans ma quête de continuer à découvrir l’auteur Philippe Claudel, après avoir lu le Rapport de Brodeck et la petite fille de Monsieur Linh, un partenariat c’est présenté à moi, m’a sauté dessus je pourrais dire, et je n’ai pu résister à la tentation !

Un grand merci à livraddict_logo_smallà Livraddict et aux éditions  logode m’avoir permis de poursuivre cette découverte de l’auteur.

Ce que j’en pense :

Après ses romans plutôt porteur de tristesse, Claudel s’essaye au théâtre et signe ici sa première pièce de théâtre en 1 acte, soit très courte !

« Parle moi d’amour » aurait tout aussi bien être titré « scène de ménage », ça résumerait mieux la pièce !

Deux personnages uniques, tous deux la cinquantaine, une femme, un homme, sans nom, car ils pourraient être vous, moi, n’importe qui… ils rentrent tous deux d’un dîner mondain, et là, un mot, là encore, ça peut être n’importe lequel, car les scènes de ménage n’ont parfois aucun prétexte pour débuter, et c’est la débandade, ils se lâchent et tout y passe… l’éducation des enfants, la belle mère, le monde professionnel, le sexe, les premiers désirs déniés… des répliques acerbes, parfois bien irrespectueuses…

Le lecteur est placé en voyeur, il observe, il compte les points, et parfois, les réparties le touchent tout particulièrement car il est touché dans son quotidien de monsieur ou madame tout le monde…

Le livre se lit d’une traite, en une heure, il est donc très court, mais assez intense tout de même !

On se représente tout à fait les personnages sur scène. D’ailleurs, j’imaginais très bien Michel Leeb dans le rôle de l’homme, par contre, c’est Michèle Laroque que j’imaginais dans le rôle de la femme… peut importe, depuis, cette pièce a été jouée par de nombreux acteurs….

Bon ! ça change de ses autres livres, c’est certain ! C’est bien d’avoir une autre vision d’un auteur, mais ce n’est pas le titre que je recommanderais à celui qui veut découvrir l’auteur, mais ça se laisse lire tout de même d’une façon tout à fait agréable, même si ce n’est pas non plus du grand théâtre !

 

Lecture avec Amethyst et Lise