zuiker___Level_26___tome_3Anthony E. Zuiker
Level 26 – tome 3 Dark révélations

Editeur : Michel Lafon
Date de sortie : 2012
Genre littéraire : Thriller
Nombre de pages : 361
A qui : Partenariat
Note : 4/5

4ème de couverture :

Le jour, Steve Dark élève seul sa fille de cinq ans. La nuit, il poursuit les tueurs en série les plus cruels, ceux de niveau 26.
Labyrinthe est l’un des pires. Machiavélique, il nargue les forces de l’ordre, leur envoyant des pistes avant chacun de ses meurtres. Il se sert d’Internet pour transmettre son message et justifier ses manipulations et tortures. Car il prétend change le monde, abattre les compagnies pétrolières, anéantir les juges corrompus, les requins de la finance, les politiciens avides de pouvoir…
Le voilà bientôt félicité admiré, adulé, et les crimes se succèdent… Steve Dark parviendra t-il à vaincre le monstre ?

Mon avis :

Pourquoi ce livre ?

J’avais adoré le premier tome, un coup de cœur. J’avais beaucoup moins aimé le deuxième, si bien qu’à l’issue de ce livre, je ne savais pas du tout si j’allais tenter le 3, trop déçue…

Et puis quand un partenariat c’est présenté… je n’ai pu résister !....

Je remercie donc livraddict et les éditions Michel Lafon pour m’avoir permis de lire ce 3ème volet des aventures de Steve Dark !

L’histoire :

On retrouve Steve Dark quelques mois après l’affaire du joueur de cartes (tome 2), il travaille maintenant pour l’alliance globale (une organisation indépendante qui a des moyens phénoménaux pour aller partout…).
Un serial killer qui se dénomme Labyrinthe avec de grandes idéologies arrive sur le terrain, et un jeu du chat et la souris commence alors entre lui et l’alliance globale car ce serial killer semble avoir les mêmes capacités, et les mêmes atouts que cette dernière….

Ce que j’en pense :

Comme dit plus haut, le premier tome avait été un coup de cœur pour moi, j’avais beaucoup aimé le principe de lire et de regarder des vidéos en parallèle.
Le tome 2 m’avait beaucoup déçue, tant par l’histoire, que par les vidéos qui étaient à mon sens inutiles

Voir mon avis sur ces deux tomes : ICI

Ici, le livre m’a un peu réconciliée avec la série ! ouf !!!......

Je vais commencer par les vidéos, qui font vraiment l’originalité de cette trilogie, un concept particulier, qui ne plait pas forcément à tout le monde, mais qui est bien original, il faut le reconnaître, après, faut pouvoir apprécier les deux….

En effet, l’inconvénient, est qu’il faut lire le livre à coté d’un ordinateur, chose qui n’est pas forcément donné à tout le monde ! Et si vous êtes comme moi, à lire le soir avant de s’endormir dans votre lit, on n’a pas forcément envie de se lever pour aller regarder 3 minutes de vidéo !
C’est vraiment le point négatif de la chose… mais si, on arrive à faire en sorte de pouvoir voir les vidéos au fur et à mesure, alors celles-ci apportent vraiment une autre dimension à la lecture !.....

Dans le tome 1, les vidéos étaient angoissantes, on était au cœur de l’intrigue, on suivait Dark et le machiavélique Sqweegel… les vidéos reprenaient les évènements du livre…

Dans le tome 2, les vidéos n’avaient aucun rapport avec l’histoire proprement dite, ce n’était que des retours en arrière qui n’apportaient rien réellement à l’intrigue.

Ici dans ce tome 3, les vidéos apportent un plus à l’histoire… des éléments, des détails qui se rajoutent à ce qui est écrit, je dirais qu’elles font parties intégrantes de l’histoire.
Bien sur, ne pas les voir, n’empêche pas la compréhension de l’histoire, mais les voir c’est mieux !!

Elles sont moins cyniques, moins angoissantes que dans le 1er.
Par contre, il m’a manqué de voir dans ces vidéos, Higgins et Dark en particulier, personnages auxquels on s’était habitué à voir joués par de très bons acteurs…

Pour finir sur le chapitre des vidéos, je dirais que la lecture entraîne l’envie de voir la vidéo, et chaque vidéo qui se finit en véritable clifffanger, entraîne irrémédiablement l’envie de continuer la lecture ! Un vrai cercle vicieux !......

 

La lecture en elle-même ?

Ceux qui ont lu les premiers tomes, savent à quoi s’en tenir, car ici, le même schéma est repris, des chapitres courts (voir très très court), un style direct, un scénario qui court à toute vitesse, et nous on suit, en tournant les pages les unes derrière les autres à un rythme effrené !....Un rythme soutenu et haletant qui nous tient.

L’intrigue est bien menée, des paquets qui arrivent peu avant un meurtre, chaque paquet contenant une devinette, un objet déterminant le temps restant et un autre objet, le tout permettant de répondre aux questions « qui » et « quand »… Mais voilà, à force, plus trop de surprise, et ça tourne un peu en rond à la fin….

Dans ce tome, on en apprend un peu plus sur Dark, si dans le deux, il avait été presque insignifiant, ici, on a des explications plus approfondies sur sa vie et ses secrets…

Enfin, l’auteur s’appuie ici sur les réseaux sociaux, sur la rapidité de la difusion d’une information, sur la capacité des médias, il se base donc sur la réalité de notre temps qui nous intègre un peu plus à l’histoire.

Mais... dans ce tome, hélas, l’angoisse n’était pas au rendez vous pour moi… il manquait juste un petit quelque chose qui fait que…. Qui était plus présent dans le tome 1.


D’une manière générale, j’ai apprécié ma lecture de ce tome, qui m’a réconciliée avec la série, mais ma préférence reste quand même pour le tome 1. C’est une série que je recommande pour ce coté innovant de « lire » et « regarder » en même temps, à condition, qu'on fasse l'effort et qu’on prenne le temps de faire les deux en même temps bien sur !.....


Un autre avis : mon homme a lu également la trilogie, il a tout simplement adoré les 3 tomes, même s'il reconnait quand même que le tome 1 est un cran au dessus, mais faut dire que mon homme est un "bon lecteur" ! il ne lit pas beaucoup, mais je ne me souviens pas d'un livre qu'il n'a pas aimé ! en même temps, c'est plus ou moins moi qui lui choisit les livres, et je sais quand même bien ce qui va lui plaire !!!!.....

 

Et après ?

Ben, c’était le dernier de la trilogie… alors…. Je ne sais pas…..
Attendre et voir si l’auteur sort autre chose du genre….