Perry___un__tranger_dans_le_miroirAnne PERRY
Un étranger dans le miroir

Editeur : 10/18 grands détectives
Date de sortie : 1990 / 1998
Genre littéraire : policier
Nombre de pages : 415
challenge Anne Perry
Note : 3/5

4ème de couverture :

William Monk, inspecteur de police chevronné, se réveille à l'hôpital. Violemment agressé il y a quelques semaines, il a perdu la mémoire. Ce qu'il s'empresse bien de taire à ses supérieurs, qui auraient tôt fait de l'exclure manu militari de la police londonienne. Revenu à la vie professionnelle, il mène parallèlement une enquête sur le meurtre d'un jeune aristocrate, survivant de la bataille de Crimée, et sur lui-même. Il découvre d'abord qu'il n'était ni très sympathique ni très aimé, et qu'il avait laissé tomber sa famille, d'origine trop modeste, pour mieux réaliser ses ambitions. Il se rend compte aussi qu'il avait été mêlé de très près au meurtre sur lequel son supérieur, qui veut sa peau, le laisse investiguer...

Mon avis :

Pourquoi ce livre ?

Parce que je n’avais encore jamais lu de livre de l’auteur. Et Syl, nous proposait un challenge spécial Anne Perry, je me suis dis que c’était l’occasion de découvrir enfin cet auteur

L’histoire :

Londres, 1856. William Monk se réveille d’un accident après 3 semaines de coma et ne se souvient plus de rien. Ni de ce qui s’est passé, ni pourquoi il se retrouve là, ni même de qui il est. Il apprend qu’il est dans la police. Il décide de n’avouer à personne qu’il est devenu amnésique et reprend son travail espérant ainsi pouvoir retrouver la mémoire.
Il découvre qu’il est un homme antipathique, seul, arrogant et insensible, qu’il n’a apparemment pas d’ami, mais pas mal d’ennemis ou de gens qui ne l’aiment pas et surtout qu’il est quelqu’un de très ambitieux.
Il va devoir mener de front son enquête sur le meurtre Jocelyn Grey, frère cadet du marquis de Shelburne…… un « vrai gentleman » ancien officier de la guerre de Crimée, et assassiné à coups de canne, peu d’indices l’aident pour avancer, et la recherche de sa vraie personne, sa recherche sur son passé et ses souvenirs.

Les personnages principaux :

o L’inspecteur Evans, qui aide Monk dans son enquête et va se révéler le seul ami pour lui qui découvre que personne ne l’apprécie.
o Runcorn, inspecteur principal et supérieur de Monk qui ne cache pas son hostilité vis-à-vis de ce dernier.
o Lady Fabia Shelburne, la marquise douairière, mère de Jocelyn, Menard et Lovel shelburne.
o Rosamond Shelburne, épouse de Lovel
o Hester Latterly, ancienne infirmière durant la guerre de Crimée. La trentaine, elle est revenue à Londres pour le décès de ses parents et de son frère, mais elle a du mal à reprendre pieds dans sa vie professionnelle notamment. Sœur de Charles Latterly chez qui elle vit depuis son retour de Crimée. Le personnage le plus sympathique de cette galerie pour moi !!!!
o Lady Callandra Daviot, belle sœur de lady Fabia Shelburne, (tante de Grey) veuve fortunée, femme de caractère et indépendante. Amie de Hester Latterly
o Beth la sœur de Monk qui habite un petit village dans le nord, et de qui il retrouve des lettres dans le tiroir de son bureau à son retour d’hôpital. Qu’il n’a pas vu depuis 8 mois ce qui le navre énormément ne sachant pas pourquoi.

Ce que j’en pense :

Un étranger dans le miroir est le premier tome d’une longue série où l’on pourra retrouver l’inspecteur Monk. (Ici la longue liste en question, à lire dans l’ordre de préférence.)

Mon ressenti à la fin de ce livre ? Je suis un peu mitigée… j’ai encore peur de faire figure de vilain petit canard, car j’ai lu très peu de critiques négatives sur cette série et cet inspecteur !....

L’écriture de l’auteur est belle et agréable à lire mais j’ai trouvé beaucoup de longueurs notamment quand Monk se questionne sur son passé, toujours les mêmes questions qui reviennent en boucle, ça tourne un peu en rond.

L’idée de départ est fort intéressante pourtant, le lecteur découvrant en même temps que lui, sa personnalité, mais trop de répétitions à mon sens.

Beaucoup de longueurs également quand Hester passe un séjour chez les Shelburne, là encore ça tourne un peu en rond et n’apporte pas grand-chose à l’intrigue. L’enquête piétine.

Hormis cela, Monk est un personnage attachant enfin, le « nouveau Monk » ! Et j’avoue que j’ai quand même envie de poursuivre son aventure pour découvrir ce qu’il va découvrir de plus sur son passé et ce qu’il va devenir.

Le jeune Evans est lui aussi très attachant et une mention toute spéciale pour Hester Latterly !....

L’auteur nous fait le portrait d’une Angleterre du milieu du 19ème siècle. Même si je n’affectionne pas particulièrement cette période, j’avoue que l’ambiance y est bien décrite, et qu’elle arrive parfaitement à nous immerger dans cette époque.

L’enquête piétine, mais elle est tout de même bien menée et on a envie d’arriver au bout pour découvrir l’auteur du crime dont on ne se doute pas du tout.

Quant à l’autre intrigue, sur la recherche des souvenirs de Monk, c’est assez bien fait, puisqu’on ne sait rien, et qu’il faut lire la suite pour en savoir plus !!!! ^^

Et après ?

Lire le deuxième volet pour voir si j’accroche plus.
Et puis peut être découvrir un titre de la série Charlotte et Thomas Pitt (liste ici)

les autres particpants de ce challenge et leurs lectures : ICI

 anneperry2_copie_1 71417048