Nabokov___LolitaVladimir Nabokov
Lolita

Éditeur : Folio
Date de sortie : 1955 / 1995 / 2005
Genre littéraire : roman
Nombre de pages : 540
Lu le : juillet 2012
Note : 2/5

4ème de couverture :

Traduit de l’américain et préface par Maurice Couturier.

« Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon pêché, mon âme. Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas o long du palais pour taper, à tris, contre les dents. Lo. Lii. Ta. Le matin, elle était Lo, simplement Lo, avec son mètre quarante six et son unique chaussette. Elle était Lola en pantalon. Elle était Dolly à ‘école. Elle était Dolores sur les pointillés. Mais dans mes bras, elle était toujours Lolita. »

Lolita a été porté à l’écran par Stanley Kubrick (1962), avec James Mason, Shelley winters et Sue Lyon, puis par Adrian Lyne (1997), avec Jérémy Irons, Mélanie Griffith et Dominique Swan

Mon avis :

Pourquoi ce livre ?

Ça faisait un moment que j’avais envie de lire ce livre, mais comment dire, une petite appréhension m’en empêchait… Laquelle ? Je ne saurais trop dire, disons peut être que j’ai un peu peur des auteurs Russes en général !

L’histoire :

Ecrit à la première personne du singulier par Humbert Humbert, un quadragénaire, qui raconte son histoire aux juges alors qu’il se retrouve en prison pour meurtre, une sorte de confession. Il raconte sa passion pour une nymphette de 12 ans, Dolores Haze, alias Lolita, en expliquant pourquoi il a une telle passion pour les nymphettes en général et pour elle en particulier. Une passion qui tourne à l’obsession, voire une passion destructrice…

Ce que j’en pense :

Je crois que je serais incapable de commenter ce livre, ni de dire s’il ma plu ou pas, juste que je suis contente de l’avoir lu et terminé !

Une lecture en demi teinte, à la fois délectable par la verve de l’écriture de l’auteur remplie de métaphores et de poésie, à la fois laborieuse pour les mêmes raisons !......

Ce n’est pas du tout un livre pornographique comme certains pourraient le penser au vu du scandale qu’il a provoqué à sa sortie, tout est dit en finesse, en suggestions et sous entendus et c’est là, tout l’art du livre.

Un livre allant au-delà de 400 page me parait décidément toujours laborieux à terminer, trop de longueurs, je n’en vois plus le bout ce qui me gâche un peu ma lecture et mon appréciation finale. Ici, les 200 dernières pages furent extrêmement laborieuses pour moi…. J’avais beau sauter des passages, j’avais l’impression de ne pas avancer….

Un livre qui a fait scandale à l’époque et provoqué la censure, abordant les thèmes comme la pédophilie et l’inceste, à l’époque sujets tabous. Mais qui a eu pourtant énormément de succès, qui a de grands adeptes. Ce livre fait aujourd’hui partie des chefs d’œuvres de la littérature du XXème siècle, et rentre dans les 100 livres à lire…

Une note ? 3,5 pour la première moitié. 1/5 pour la deuxième…. C’est dur, je sais, mais c’est ainsi que je l’ai ressenti…..

Malgré tout, je pense qu'il restera néanmoins longtemps dans ma mémoire, parce que c’est un livre qui ne peut pas laisser indifférent son lecteur et peut être aussi, parce que j’ai enchaîné de suite par le visionnage des films tirés du livre ce qui a permis de bien l’imprimer dans mon esprit (mais cela fera l’objet d’une autre note… demain ?!.... ou..... après demain ?.......)

Alors aujourd'hui, à l'heure où j'écris cette note, peut être aurais je tendance à augmenter ma note.... comme quoi, il y a des livres qui s'apprécient de suite, à la lecture, d'autres, qu'il faut laisser s'impregnier, et digérer un peu avec du recul pour mieux les apprécier !......

Pour aller plus loin :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lolita

 

  71417048