Kinsella___mini_accro_du_shoppingSophie Kinsella
Mini-accro du shopping

Editeur : Belfond
Date de sortie : mai 2011
Genre littéraire : chick-lit
Nombre de pages : 330 (467)
Format : e-book
Note : 3/5

4ème de couverture :

L'accro du shopping fait son grand retour, flanquée de la pétulante Minnie, deux ans seulement et déjà un caractère bien trempé. Telle mère, telle fille ? Les aventures hilarantes et émouvantes d'un irrésistible duo pour le sixième volet d'une série-culte. La maternité, Becky la voyait comme dans les magazines : elle en Fashion Mummy, courant les boutiques avec son bébé ultralooké, sage comme une image. Dans la réalité, Minnie est une vraie tornade capable de dévaster un magasin entier si on lui refuse quoi que ce soit. Mini-accro, certes, mais surtout aux caprices Dur dur pour la pauvre Becky. Un malheur n'arrivant jamais seul, Luke embauche une nounou un peu trop parfaite, la maison de leurs rêves leur passe sous le nez et la crise financière freine dangereusement toute velléité de shopping. Heureusement, quand la situation semble désespérée, notre fashionista préférée a toujours plus d'un tour dans ses sacs...

Mon avis :

Pourquoi ce livre ?

Parce que j’ai lu tous les autres titres de la série, que j’avais pris un grand grand plaisir à chaque fois de retrouver Becky Bloomwood, et qu’il me tardait de la retrouver encore une fois, et cette fois-ci maman !

Les autres livres de la série chroniqués ici :

- KINSELLA Sophie - confession d'une accro du shopping (chik lit)
- KINSELLA Sophie - L'accro du Shopping à Manathan
(chik lit)
- KINSELLA Sophie - L'accro du Shopping dit oui (chik lit)
- KINSELLA Sophie - L'accro du Shopping a une soeur
(chik lit)
- KINSELLA Sophie - L'accro du shopping attend un bébé (Chick-lit)

L’histoire :

Becky, le retour, après deux an. Becky a maintenant une petite fille de deux ans et découvre les joies de la maternité… Pas toujours facile à gérer une petite accro aux caprices !

Elle vit chez ses parents Jane et Graham en attendant de trouver la maison de ses rêves, mais là encore, pas évidents, de vivre avec une telle promiscuité entre générations.

On retrouve Jess la sœur de becky apparue dans le tome précédent avec Tom, le fils de Janice et Martin, les voisins de ses parents.

On retrouve biensur Suze, la grande amie de becky avec qui elle a toujours tout partagé et Tarquin son mari, avec Ernie leur fils ainé.

On retrouve Danny Kovitz, le grand couturier et ami de Becky qui lui avait fait sa robe de mariée et qui se retrouve parrain de minnie, la marraine étant Suze.

Il y a les fêtes de noel, qu’on fête plutot deux fois qu’une chez les Bloomwood !

Le baptème de minnie.

Mais c’est une période de crise financière et Becky doit économiser, elle découvre alors les magasins discount tout à une livre ! Que d’affaires à faire, alors connaissant becky, inutile de vous dire qu’elle trouve son bonheur dans beaucoup de choses, si bien qu’elles sont obligées (janice, jane et becky) de prendre un taxi pour ramener tout ce qu’elles ont « économisé » ! Oui, parce qu’on découvre que la mère de Becky est également une férue du shopping, chose que je n’avais pas spécialement remarqué dans les précédents opus…

Elle crée le S.D.A ou Shopping Discretion Assurée pour ses clientes !

On revoit Eléonor, la mère biologique de Luck, ils s’étaient fâchés précédemment, elle désire voir sa petite fille dans un premier temps….

Et enfin, il y a la préparation d’une fête surprise en l’honneur de Luck, Rébecca veut montrer à tous qu’elle est capable de mener à bien cette surprise… mais tout ne se passe pas toujours comme sur des roulettes…..

Ce que j’en pense :

Comme dans les autres opus, becky reste égale à elle-même, la maternité ne l’a pas transformé, toujours dans ses achats compulsifs, toujours dans ses mensonges de plus en plus gros, afin de se sortir de la mélasse où elle s’enlise toute seule, elle va même jusqu’à s’inventer des injections de botox ou l’opération des seins….

J’ai été un peu déçue par cet opus, car je m’attendais à en connaître un peu plus sur Minnie. Hors on la découvre réellement dans le premier chapitre du livre alors qu’elles font le shopping à la veille de noël, on découvre la peste que c’est, on se dit que si dans les opus précédens, on trouvait becky "exécrable", "agaçante", "abominable", finalement ce n’est rien à côté de la fille qui est capricieuse au possible, peste et j’en passe et on se demande même comment on va faire pour la supporter tout un livre.

Et puis finalement par la suite on la voit très peu. Luck, s’inquiète un peu sur son éducation, une nounou est embauchée de l’agence top nounou pour la mater, et lui apprendre plein de choses mais finalement pas grand-chose de plus….

On voit surtout Becky, essayer de faire semblant de faire des économies en allant dans les discounts ou même sur les conseils de sa sœur Jess de s’essayer aux trocs, et surtout se débattre avec la préparation de sa fête surprise pour l’anniversaire de Luck mais point de minnie, ce qui est quand même dommage je trouve vu le titre du livre ! D’ailleurs le titre de cet opus aurait du être à mon sens « L’accro du shopping prépare une fête surprise » car c’est essentiellement de cela dont il est question dans ce livre ! Et ce qui est marrant, c’est que dans le 4ème de couverture ou tout autre résumé, ça n’est même pas mentionné !

Il n’y a donc à mon sens rien de bien nouveau dans ce tome, mis à part les démêlés habituels de cette chère et adorable Becky.

Un peu décevant donc pour moi…. Même si j'ai quand même pris beaucoup de plaisir à le lire, je le trouve bien en deça des autres opus. Et pourtant j’ai fait un petit tour dans les critiques, et pas mal de blogueuses place cet opus en tête de la série ! Comme quoi ! tous les avis sont dans la nature !

Et après ?

Y’aura-t-il un tome 7 à cette série ?..... A suivre ! ^^

 

autre livre lu de sophie Kinsella : - KINSELLA Sophie - Les petits secrets d'Emma (chick-lit)

 

 

Challenge god save the livreChallenge_anglais de chez Antoni !